Affaire Milon : réquisitoire

En exclusivité : voici en intégralité le discours de la procureure antique Lilou, qui accuse Milon de meurtre.

Petit rappel de l’affaire Milon : cet homme de confiance de Pompée est accusé d’avoir tué Clodius, homme de main de César.

Ce discours respecte les étapes de l’éloquence latine :

  • l’exorde (ce qui serait notre introduction moderne, visant à la captatio benevolentiae de l’auditoire) ;
  • la narratio (ou narration des faits) ;
  • la confirmatio (ou les arguments qui confirment la thèse défendue) ;
  • la péroraison (ou conclusion), vibrante et riche de références à la grandeur romaine.

1 réflexion sur « Affaire Milon : réquisitoire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *